Retour à la liste

Randonnée dans les Encantats : un spectacle grandeur nature

Randonnée dans les Encantats : un spectacle grandeur nature

Les Encantats, ce qui signifie "les enchantés" en catalan, portent bien leur nom. Cette paire de montagnes située dans l’est de l’Espagne est un véritable paradis pour les randonneurs avec ses sentiers tortueux, ses innombrables lacs et ses vallées suspendues. Préparez-vous à faire le plein d'émotion au milieu d'un décor unique au monde.

Un musée géologique et écologique à ciel ouvert

Situés au sud du Val d’Aran, les Encantats, dans la partie espagnole des Pyrénées, sont enchâssés par le parc national d’Aigües Tortes et le lac de San Mauricio. Selon la légende qui remonte à des temps immémoriaux, Esteve et Cristofol, deux chasseurs ont manqué le pèlerinage du mois de septembre auquel doivent assister chaque année les habitants du village d’Espot. Les deux compères ont décidé de gravir une montagne jusqu’au sommet pour chasser. La brume s’est alors transformée en orage, et a fendu la montagne en deux. Les deux hommes avaient été pétrifiés pour donner naissance aux pics jumeaux que sont aujourd’hui les Encantats.

Une randonnée dans les Encantats permet d’admirer de près, mais également de loin, toutes les richesses naturelles de cette partie de la Catalogne. Dans la vallée Sant Nicolau, de magnifiques lacs d’origine glaciaire, dont certains sont suspendues dans des sortes de vasques et entourés de cirques, captivent les marcheurs. La vallée de l’Escrita, où se trouve le lac San Mauricio, n’est pas en reste avec ses formations géologiques aussi surprenants qu’indescriptibles. L’ensemble constitue un véritable musée reconstituant l’action des périodes de glaciation du Quaternaire sur la région.

Les 300 lacs des Encantats sont certainement le point d’orgue d’une rando dans les Pyrénées. Comme les randonneurs, les photographes seront enchantés par la richesse de la flore. Des étendues de pin sylvestre, de genévriers, de peupliers, de saules, de bouleaux, de sorbiers et de pins à crochets donnent à l’ensemble un ton verdoyant. Au début de l’été, les gentianes, les saxifrages, les aconits, les lys couvrent les flancs des montagnes et les transforment en tapis multicolores.

Une rando dans les Encantats permet aussi d’aller à la rencontre de nombreuses espèces animales qui évoluent dans leur habitat naturel. Les oiseaux y sont particulièrement à l’aise : coq de bruyère, perdrix des neiges, pivert, pic noir, grimpereau, martin-pêcheur… Les mammifères sont, quant à eux, représentés par l’hermine, le loir, les marmottes, les martes et les écureuils.

Un parcours enchanté

Un séjour de randonnée dans les Encantats commence généralement par une mise en jambes dans le cirque de Baciver où les sentiers serpentent entre les bosquets pour atteindre le lac. On a de fortes chances de croiser des isards sur le chemin. Vient ensuite l’ascension du col de Rius, puis on débouche sur les lacs de Tort de Rius, perchés à 2 400 mètres d’altitude. Les plus aguerris peuvent poursuivre leur chemin jusqu’à l’Estany de Mar, à 2 431 mètres d’altitude. Cette véritable mer intérieure blottie au pied du pic de Besiberri ne manquera pas d’inviter à la contemplation.

Le séjour se poursuit avec une marche sur les cols de Caldes et du Port Rius, au pied du pic de Montardo, à 2 620 mètres d’altitude. L’effort sera récompensé par une vue à couper le souffle sur les lacs et les aiguilles de Travessani et le Pain de Sucre entouré de dentelles de granit. Une boucle dans le fameux cirque de Colomers, qui compte une cinquantaine de lacs mérite bien une journée. D’autres lacs, notamment ceux du vallon de Saboredo et celui d’Obago valent également le détour. Absolument à ne pas manquer : la nuit en refuge au bord du lac San Mauricio, tout juste au pied des Encantats.


Laissez un commentaire
Commentaires