• voyages et randonnées
  • voyages et randonnées
  • voyages et randonnées
  • voyages et randonnées
  • voyages et randonnées

LA TRAVERSÉE DES ARAVIS

  • niveau de ce voyage Modéré
  • .>
  • 6 jours
  • Accompagné
La traversée des Aravis en 6 jours, 5 nuits et 5,5 jours de randonnée
En hôtel ** ou *** étoiles, en chambre de 2
Avec transfert des bagages tout au long du séjour.
A partir de 835 €
Demander un devis
Partager sur Facebook
Ajouter à ma liste


Une randonnée itinérante dans le massif des Aravis ne laisse pas indifférent. Les prairies de montagne au vert tendre, les sommets élancés de la chaine des Aravis et le Mont-Blanc en toile de fond sont le décor de ce séjour. Les chalets en bois à l'architecture traditionnelle, les fermes d'alpages qui fabrique le reblochon, les bouquetins qui vivent au pied des falaises calcaires complètent l'ambiance de cette randonnée. Le transport des bagages permet de profiter au maximum de cet itinéraire inédit qui vous réserve le meilleur de ce massif avec un final en balcon au-dessus du lac d'Annecy.
Dates départTarif AdulteTarif EnfantSuplt SingleStatut

Le prix comprend

- les frais d’organisation et l’encadrement
- la nourriture et l’hébergement en pension complète
- le transport des bagages
- les transferts prévus au programme

Le prix ne comprend pas

- les boissons et dépenses personnelles
- l’équipement individuel
- la traversée du lac en bateau le dernier jour (16 €/personne)
- le moyen de transport jusqu’au lieu de rendez-vous et le retour
- les assurances annulation - assistance - rapatriement - interruption de séjour

- Un itinéraire inédit qui propose des ambiances et des paysages très variés.
- L’hébergement en hôtels***
- Deux jours face au Mont Blanc
- Une dernière étape en balcon sur le lac d'Annecy
- La possibilité de prolonger son séjour pour visiter Annecy
Un sac de voyage (que vous retrouverez tous les soirs à l'étape). Nous vous demandons de n'avoir qu'un seul bagage par personne pas trop volumineux.

Les principes :

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :
- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).
- une veste en fourrure polaire chaude.
- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur à raquettes, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
Eviter les anoraks et proscrire les combinaisons de ski, trop chauds et encombrants.

La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison)
o 1 chapeau de soleil ou casquette.
o 1 foulard.
o 1 bonnet.
o T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
o 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.
o 1 veste en fourrure polaire.
o 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
o 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.
o 1 pantalon de trekking ample.
o 1 surpantalon imperméable et respirant type gore-tex (si votre budget vous le permet)
o 1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape).
o Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
o 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps. Proscrire absolument les bottes et après-skis.
o 1 paire de guètres.
o Des sous-vêtements.
o 1 maillot de bain (facultatif).
o 1 pantalon confortable pour le soir.
o 1 paire de chaussures de détente légères pour le soir.

Equipement

o 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale et permettant d’accrocher les raquettes.
o Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
o 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale.
o 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).
o 1 couteau de poche type Opinel.
o 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
o Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).
o 1 serviette de toilette qui sèche rapidement.
o Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
o Papier toilette + 1 briquet.
o Crème solaire + écran labial.
o Boite plastique hermétique (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts.
o 1 frontale ou lampe de poche.
o 1 couverture de survie.
o Un drap-sac. Les duvets sont inutiles.
o Appareil-photo, jumelles (facultatif).

Pharmacie personnelle
o Vos médicaments habituels.
o Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
o Pastilles contre le mal de gorge.
o Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
o Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
o Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
o 1 pince à épiler.

    FT ALPES Traversee des Aravis.Hotel.6js.2022.pdf

1RDV 14h Gare de Sallanches
En tenue de randonneur, nous partons directement de la gare à pied. Rapidement nous sortons de la ville pour monter sur le versant sud du massif des Aravis. Au fur et à mesure de notre ascension, la vue sur le massif du Mont Blanc se révèle de plus en plus spectaculaire ! Nous atteignons finalement le village de Cordon et notre étape.
Horaire : 2h30
Nuit en hôtel à Cordon
+ 500 m, - 0 m
2Lundi : Cordon (1000 m) – La Giettaz (1150 m)
Nous poursuivons notre ascension, débutée la veille, à travers les alpages de Cordon. Puis dans des zones de forêts plus sauvages, jusqu’au col de Jaillet (1723 m). Un magnifique parcours sur les crêtes nous conduit ensuite à la tête du Torraz (1930 m). La vue panoramique sur le Mont Blanc au sud est un vrai régal, et on découvre également la Chaine des Aravis au Nord, avec son point culminant : la Pointe Percée (2750 m). Descente jusqu’au village de la Giettaz.
Horaire : 6h00
Nuit en hôtel à La Giettaz
+ 900 m, - 800 m
3Mardi : La Giettaz – St Jean de Sixt (980 m)
Aujourd’hui nous pénétrons dans le massif des Aravis par le col du même nom. Nous observerons peut-être les chamois avec les jumelles dans les parois de l’aiguille de l’Etale (2488 m). Nous profitons encore de la vue puis rejoignons le plateau de Beauregard (1644 m). Nous voici à présent au coeur des alpages où s’élabore le Reblochon ! Descente sur le village.
Horaire : 6h00
Nuit en hôtel à St jean de Sixt
850 m, - 700 m
4Mercredi : St Jean de Sixt – Danay (1731 m) – St Jean de Sixt (980 m)
L’objectif de la journée est un petit sommet débonnaire, mais qui offre un panorama à 360° sur la chaine des Aravis et les autres sommets du massif. A partir de la tête du Danay (1731 m) nous cheminons sur une arrête face aux célèbres « combes des Aravis », une succession de 11 sommets calcaires escarpés séparés les uns des autres par des pâturages verdoyants qui s’échelonnent sur 12 km formant ainsi la chaine des Aravis. Retour sur St Jean de Sixt par un autre itinéraire.
Horaire : 5h00
Nuit en hôtel à St jean de Sixt
+ 750 m, - 700 m
5Jeudi : St Jean de Sixt – Thônes (620 m)
Nous traversons le lapiaz du Mont Lachat par un sentier sauvage à l’ombre d’une forêt mixte de feuillus et conifères, puis le chemin parcours les roches calcaires sculptées par l’érosion. L’après-midi offre une vue sur l’ensemble de l’itinéraire et sur les combes des Aravis sont encore plus spectaculaires que la veille ! Descente entre alpages et forêt jusqu'au bourg de Thônes, qui est la capitale du reblochon !
Horaire : 6h30
Nuit en hôtel à Thônes
+ 900 m, - 1100 m
6Vendredi : Thônes – Talloires (450 m)
Transfert en taxi (10 mn). Il existe un peu partout dans les Alpes des vallées oubliées, mais pleines de charme. Celle de Montremont, que nous remontons ce matin, en est une. On découvre du col des Nantets le lac d’Annecy et on apprécie de s'y allonger dans l'herbe, pour compter les parapentes ! A travers forêts puis pré de fauche nous rejoignons Verel, Un coup d’oeil à la spectaculaire cascade d’Angon et descente finale sur Talloires (450 m),
Retour en bus jusqu’à la gare d’Annecy.
Dispersion vers 18h30.
Si la météo le permet il est possible de prendre le bateau qui fait le tour du lac (départs à 16h45 ou 17h30 – 16 ¤ à payer sur place) pour rejoindre Annecy.

+ 650 m, - 970 m
HÉBERGEMENT :
Jour 1 : nuit en hôtel ** ou *** en chambres de 2, salle de bain dans la chambre, salle à manger face au Mont-Blanc !
Jour 2 : nuit en hôtel ** en chambres de 2, salle de bain dans la chambre.
Le 15/08 nous dormirons 3 nuits dans l’hébergement suivant, un transfert sera prévu
Jours 3 et 4 : nuit en hôtel *** en chambres de 2, salle de bain dans la chambre. Cet hôtel dispose d’une piscine extérieure et d’un spa (hammam, jacuzzi, sauna et espace détente).
Jour 5 : nuit en hôtel *** en chambres de 2, salle de bain dans la chambre.

REPAS :

Les dîners et les petits déjeuners sont préparés par l’hébergement
Les pique-niques sont constitués d’une salade, de sandwichs, de fruits et accompagnés d'aliments énergétiques pour "grignoter" au cours de la journée.

GROUPE :
Groupe constitué de 6 personnes minimum à 12 personnes maximum.

ENCADREMENT :
Accompagnateurs en Montagne vivant à Annecy toute l'année, connaissant parfaitement l'itinéraire et les variantes inédites.

PORTAGE :
Les bagages sont transportés par un véhicule d’étape en étape. Votre sac à dos contient les affaires pour la journée et le pique-nique.

RENDEZ –VOUS : Dimanche à 14h à la gare de Sallanches

DISPERSION : Vendredi vers 18h30 à la gare TGV d’Annecy