• voyages et randonnées
  • voyages et randonnées
  • voyages et randonnées

LE TOUR DU QUEYRAS EN RAQUETTE

  • niveau de ce voyage Modéré
  • .>
  • 6 jours
  • Accompagné
Randonnées en raquette, accompagnées, en itinérance
Séjour 6 jours, 5 nuits, 5 jours de raquettes
En chambre collective
A partir de 635 €
Demander un devis
Partager sur Facebook
Ajouter à ma liste


De tous les circuits à raquettes qui sillonnent les Alpes françaises, le tour du Queyras est sans conteste l’un des plus fascinants, il présente des villages et des hameaux authentiques parmi les plus hauts d’Europe. Notre itinéraire permet de parcourir l’ensemble des 2 massifs qui compose le parc naturel régional : le Queyras Est frontalier avec l’Italie réputé pour ses hameaux et ses cols d’altitude, puis le Queyras Ouest où les incontournables chalets alpages de Clapeyto ou le col d’Izoard sont parmi ses merveilles hivernales ! Nous vous emmenons également découvrir le splendide Cirque de Clausis et son refuge confortable à plus de 2500 m pour une inoubliable soirée en altitude au cœur de la montagne hivernale. Votre guide expérimenté saura vous conduire dans les plus beaux endroits de son pays, vous fera partager ses connaissances sur la neige, sur l’histoire et le patrimoine local, l’architecture du massif et vous transmettra les rudiments techniques pour profiter de cette merveilleuse activité hivernale qu’est la raquette !
Dates départTarif AdulteTarif EnfantSuplt SingleStatut
18/12/2022 675.000.00--En cours
27/12/2022 715.000.00--En cours
02/01/2023 635.000.00--ouvert
09/01/2023 675.000.00--ouvert
16/01/2023 675.000.00--ouvert
23/01/2023 675.000.00--ouvert
30/01/2023 675.000.00--Garanti
06/02/2023 675.000.00--En cours
13/02/2023 675.000.00--ouvert
20/02/2023 675.000.00--En cours
27/02/2023 675.000.00--ouvert
06/03/2023 675.000.00--Garanti
13/03/2023 675.000.00--ouvert
20/03/2023 675.000.00--Garanti
27/03/2023 675.000.00--ouvert
03/04/2023 675.000.00--En cours

Le prix comprend

  • La pension complète du repas du lundi midi au petit déjeuner du samedi matin
  • L'encadrement par un professionnel de la montagne diplômé d’état
  • Le transport des bagages
  • Les transferts en minibus décrits au programme de randonnées
  • La fourniture de l’équipement de sécurité, des raquettes et bâtons
  • Le transfert en aller-retour de la gare au lieu de rendez-vous
  • Les taxes de séjour

Le prix ne comprend pas

- Les boissons et le vin pendant les repas
- Les assurances annulation et rapatriement

Un véritable tour du Queyras hivernal avec 5 jours de randonnée et une nuit refuge confortable dans
un hameau de montagne, nature sauvage garantie !

Un circuit privilégiant la nature et la beauté des paysage (exemple : Chalets de Clapeyto)

L’encadrement du séjour par un accompagnateur en montagne du pays.

Possibilité de modifier en court-séjour sur demande

Chambre de 2 sur demande
MATERIEL FOURNI
Afin de ne pas vous enfoncer dans la neige (non, personne n’a dit que vous êtes trop lourd), nous vous dotons d’une paire de raquettes TSL ainsi que de bâtons de marche. Ainsi équipé, vous serez prêt à gambader dans la neige, qu’elle soit fraîche ou bien durcie. Les petits crampons dont les raquettes sont munies vous permettront de vous agripper à la neige gelée tel un bouquetin ! Pour profiter au mieux de l’expérience, vous aurez une paire adaptée selon votre corpulence : raquettes petit tamis pour les petits gabarits de moins de 55kg et grand tamis pour les grands gaillards de plus de 80/85kg (sans oublier les quelques kilos du poids du sac bien évidemment !).
 
En termes de matériel de sécurité, il est indispensable lors d’activités en milieu enneigé d’être équipé d’un DVA (détecteur de victimes d'avalanches). Ce boîtier électronique sera à porter directement sur vous, sous votre veste. Dès le premier jour, votre accompagnateur vous expliquera son fonctionnement et vous assisterez à un étrange ballet de raquettistes sur fond sonore de bips plus ou moins intenses. Pour que le spectacle se déroule sans anicroche, nous vous confierons également une petite pelle à neige démontable et une sonde repliable, auxquelles vous devrez faire une place impérativement dans votre sac à dos. Ne vous inquiétez pas, en cas de fortes chutes de neige, nous ne vous demanderons pas de déneiger devant l’hébergement à l’aide de ces « mini-pelles » ! Les services de déneigement avec leurs impressionnants chasse-neiges sont là pour ça.
 
EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR :
 
Attention, voici la partie la plus épineuse. Attaquons-nous à la préparation de votre garde-robe ! Que ce soit pour vous fondre dans le paysage, tel un lièvre variable en pleine chasse, ou bien pour vous rouler dans la neige (volontairement, cela va sans dire !), vous devrez impérativement suivre le principe des 3 couches, aussi appelé technique de l’oignon (mais sans l’odeur) :
 
  • un sous-pull ou tee-shirt à manches longues en matière respirante type laine de mérinos ou sous-vêtement thermique,
  • une veste chaude en fourrure polaire ou polartec ou polyester extensible,
  • une veste coupe-vent imperméable et respirante (type gore-tex).
 
Pour le bas du corps, si vous êtes très frileux-se, vous pouvez de la même manière enfiler un sous-vêtement thermique ou caleçon en mérinos. Par-dessus, vous pourrez mettre un surpantalon respirant et déperlant comme votre veste coupe-vent de type gore-tex. Attention à bien privilégier des matières souples et respirantes pour la pratique de la raquette. Les k-ways et autres imperméables sont à proscrire, sauf si vous souhaitez créer un effet sauna sous vos vêtements !...
Ce principe peut être adapté suivant vos préférences et au vu de la météo, bien entendu ! Par un temps radieux, en fournissant un effort continu, le sous-pull peut suffire. Si le temps se dégrade, vous pourrez ajouter votre veste imperméable. Si vous êtes pris dans une tempête (et que votre guide ne vous laisse pas profiter d’une journée à barboter dans le sauna), alors enfilez vos 3 couches et allez braver le froid, tel Mike Horn durant sa traversée du grand Nord.
En tant que randonneur aguerri, vous n’êtes pas sans savoir que le coton est à proscrire. Il vaut mieux préférer des matières qui sèchent rapidement, type laine (mérinos), soie ou fibre synthétique.
Attention, les combinaisons de skis ne sont pas du tout adaptées à l’effort intense de la pratique de la raquette (eh oui, vous allez transpirer !). Trop chaudes et encombrantes, mieux vaut donc les éviter.
 
L’équipement parfait du raquettiste (on vous le redit, on ne parle pas de tennis !) :
  • 1 bonnet et/ou un tour de cou multifonction type BUFF©,
  • 1 paire de gants chauds ou moufles (prévoir 1 paire de rechange) + une paire de gants fins en soie ou mérinos pour les plus frileux,
  • 2 tee-shirts manches courtes/longues adaptés à l’effort (en matière respirante),
  • 1 veste en fourrure polaire,
  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche (type gore-tex ou équivalent),
  • 1 housse de protection du sac à dos pour le mauvais temps (souvent intégrée dans les sacs),
  • 1 caleçon chaud type mérinos ou sous-vêtement thermique,
  • 1 surpantalon imperméable et respirant (type gore-tex ou équivalent),
  • 2 à 3 paires de chaussettes de randonnée ou type chaussettes de ski, hautes et chaudes.
 
Votre matériel de survie pour la journée :
  • 1 sac à dos de 35/38 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale,
  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type Vibram. Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps. (Des chaussures étanches ou à minima en cuir vous permettront de garder vos petits petons au sec. Fausse bonne idée : les bottes ou après-skis qui ne sont pas adaptées pour se fixer sur les raquettes !),
  • 1 paire de guêtres hautes qui couvrent bien vos chaussures et le bas de la jambe,
  • 1 grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos,
  • 1 paire de lunettes de soleil catégorie 3 à 4,
  • 1 thermos pour une boisson chaude obligatoire en hiver,
  • 1 gobelet, 1 couteau/fourchette repliable pour les pique-niques,
  • des vivres de course de votre préférence (nous vous en donnons également en complément),
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre votre argent, carte d’identité, carte bancaire, carte vitale, contrat d’assistance (le reste de vos papiers et clé de voiture peuvent être confié à l’hôtel durant le séjour),
  • 1 couverture de survie,
  • papier toilette avec un petit briquet pour le brûler,
  • crème solaire sans nanomatériaux indice 4 et écran labial,
  • un canif,
  • un sifflet.
 
Vivres de courses / Encas
Les vivres de courses sont à prévoir individuellement, à votre charge. L'apport nutritif des différents encas au cours de la randonnée est à ne pas négliger. Ces encas peuvent être constitués selon vos goûts de fruits secs (figues, dattes, abricots secs ou bien pruneaux), de barres de céréales (n'hésitez pas à piocher sur internet pour innover avec les nombreuses recettes maison, cela peut être un atelier ludique dans votre préparation !), de pâte d'amande, de pâte de coing, etc.
 
Pour vous sentir comme à la maison le soir, n’oubliez pas :
  • Votre nécessaire de beauté indispensable pour vous bichonner (essayez d’être minimaliste et de privilégier les contenants de petite taille, prévoir une savonnette + un shampoing solide, une serviette en microfibre et un gant de toilette),
  • Votre drap de sac pour vous coucouner sous les couvertures,
  • Une paire de chaussures légères, crocs ou chaussons pour déambuler à votre aise à l’intérieur,
  • Vos affaires de rechange pour vous parer de vos plus beaux atouts,
  • 1 lampe frontale ou de poche pour dévorer votre livre favori jusque tard dans la nuit,
  • Un masque et des boules Quies pour dormir sur vos deux oreilles,
  • Un maillot de bain pour vous prélasser dans le bain nordique (gîte de Saint Véran).
 
En cas de petits bobos (votre guide aura également une pharmacie collective) :
  • vos médicaments habituels
  • médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
  • bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large
  • double peau (type Compeed ou SOS ampoules)

    FT Raquette Tour Queyras.6 jrs.2023.pdf

1VILLE-VIEILLE (1410 M) – VILLARDGAUDIN (1600 M) : COMME UN AIR DE CANADA
Pour ce premier jour, vous allez tout d’abord prendre en main votre matériel ! Vous apprendrez à utiliser le DVA (Détecteur de Victimes d'Avalanches), mais également à marcher avec ces espèces de grosses raquettes à tennis… heu non, ce sont bien des raquettes à neige ! Dès lors que vous aurez trouvé votre rythme de marche, n’oubliez pas de lever les yeux pour admirer le fort de Château-Queyras. Nous rejoindrons ensuite le Lac de Roue, un site d’une biodiversité remarquable qui fait penser aux espaces sauvages des grands lacs canadiens. Dépaysement garanti ! La journée se termine en beauté avec une vue grandiose, arrivés au gîte perché où nous allons dormir.

Nuit à Villargaudin.

Dénivelé : + 550 m, - 250 m Horaire : 5 h 30
Gîte
2VILLARDGAUDIN (1600 M) – ARVIEUX (1600M) : CHEMINONS DANS LES BOIS
Laissez-vous surprendre par la variété des forêts que vous arpentez aujourd’hui, entre mélézin et pinède. Dans ce vallon sauvage, prenez le temps d’être attentif aux bruits de la nature et aux traces dans la neige. Enfin, place à un moment ludique ! Au royaume de la poudreuse, les amateurs de glisse sont rois. Avec style ou avec humour, chacun descend à sa manière, pour rejoindre le hameau de la Chalp.
Nuit à Arvieux.

Dénivellations : + 650 m, - 625 m Horaire : 5 h 30

+ 650 m, - 625 m
3LES CHALETS DE CLAPEYTO (2250 M) : IMMERSION DANS UNE CARTE POSTALE
Vous voyez ces cartes postales typiques que l’on envoie lors de ses vacances hivernales, celles avec des chalets en bois au milieu d’immensités de neige poudreuse ? On aimerait pouvoir se rouler dans cette neige à l’infini. Eh bien, lorsque vous arriverez devant les chalets de Clapeyto ce sera exactement ça ! Tout n’est que beauté, calme et sérénité, au milieu de ce cadre grandiose. Prenons-en plein les mirettes, tout en cheminant entre petits plateaux et vallons harmonieux, entre deux glissades sur cette neige soyeuse.
Court transfert direction la vallée de Molines et de Saint Véran.

Dénivellations : + 550 m, - 550 m Horaire : 5 h 30

+ 550 m, - 550 m
4MOLINES (1740 M) – ALPAGES DU BUCHER (2150 M) - SAINT-VERAN (2040 M) : VUE A 360° SUR LE QUEYRAS
Découvrez un panorama qui vaut le détour ! Cramponnez-vous à vos raquettes, vous n’allez pas en
croire vos yeux ! Ambiance hivernale renversante avec une vue imprenable à 360° sur les cimes
enneigées du Queyras, son éminence le Mont Viso, et les murailles arrogantes des Ecrins. Nous
cavalons cheveux aux vents vers la Chalp (1 780 m) avant une dernière remontée (ouille, ça chauffe les cuisses !) pour rejoindre Saint-Véran, plus haute commune d’Europe du haut de ses 2 040 m d’altitude.
Pour clore cette journée en beauté, laissez-vous happer par les contes de la vie traditionnelle du village, entre cadrans solaires et fontaines en bois...
Cette nuit, vous dormez à Saint-Véran. La tête au plus près des étoiles !...

Durée : 5h30 à 6h

+ 400 m, - 400 m, + 220
5SAINT-VERAN (2040M) – VILLE-VIEILLE (1410 M) : PRENONS DE LA HAUTEUR
Pour cette dernière journée, élançons-nous vers les hautes cimes ! Juchés à califourchon sur le col du
Longet, au c½ur de cet environnement alpin, on se sent immensément petit... Si le temps le permet,
un ½il averti aura la chance d’apercevoir les dents glacées des Aiguilles d’Arve ! Nous entamons une
traversée sur ces étendues en altitude, dans une atmosphère trappeur du Grand Nord. Sur cette terre
de sensations, nous dévalons les pentes en direction de la Vallée de l’Agnel, pour un dernier bain de
poudreuse !...
Transfert et nuit à Ville-Vieille.

Dénivelé : + 750 m, - 650 m Horaire : 6 h 30
Gîte
+ 750 m, - 650 m
6FIN DU SEJOUR
C’est ici que nous nous quittons ! Vous rejoignez la gare de Montdauphin-Guillestre via un bus local (départ de Ville-Vieille vers 8 h 30). Mais ce n’est qu’un au revoir, le Queyras vous attend pour de prochaines explorations…




ACCUEIL :
RDV le lundi à 9 h 30 au gîte, au village de Ville-Vieille

Accueil et présentation du séjour par votre accompagnateur. Distribution du matériel, puis départ en randonnée.


DISPERSION :
Fin du séjour le samedi matin après le petit-déjeuner.

Pour les participants utilisant le train, transfert avec la navette locale en gare de Montdauphin- Guillestre (départ de Ville vieille à 8 h 30).


HEBERGEMENT :
Durant ce séjour, vous serez logés en gîtes d’étape en chambres collectives ou petit dortoir de 4 à 8 personnes avec sanitaires dans les chambres ou à l’étage. Selon la disponibilité de l'hébergeur, il est possible d'avoir de la chambre de 2 ( à partir de 15 € / pers / nuit).

Nuit 1 : Villargaudin

Pour votre première nuit dans le Queyras, vous serez accueillis chaleureusement dans cette bâtisse de caractère, regroupant l’ancienne fruitière et l’ancienne école du village, rénovée avec une conscience écologique admirable. Votre hôte, Florence, tient à cœur de prendre soin de vous et de vous gâter en vous proposant ses produits fait-maison avec amour (charcuterie, apéritifs, confiture, digestif, etc.).
Laissez-vous séduire en prenant votre petit-déjeuner matinal par la vue sublime depuis la véranda sur Fort-Queyras et le Bric Bouchet au loin...

Nuit 2 : Arvieux

Au petit hameau de La Chalp, vous découvrirez un lieu qui gagne à être connu. Vous serez comblés par la générosité et le dévouement de Mathieu, qui ne se ménage pas pour vous satisfaire. Il règne dans ce gîte/refuge familial une ambiance montagnarde authentique.

Nuit 3 : Molines

C’est au cœur de La rua de Molines que vous serez logés pour cette troisième nuit chalet de montagne entièrement rénové. Simple et confortable, Maik et Fabrice vous accueillerons avec générosité.

Nuit 4 : Saint-Véran

Ce soir vous dormirez dans le village le plus haut d’Europe ! Pour la petite histoire, c’est dans l’ancienne douane de Saint-Véran que se niche ce gîte familial de caractère, décoré avec goût. Vos hôtes, Florian et Tiphaine, vous mettront à l’aise grâce à leur gentillesse. Dans ce cadre magique, ne ratez pas l’occasion de tester le bain norvégien à l’extérieur chauffé au feu de bois.

Nuit 5 : Ville-Vieille

Pour votre dernière nuit dans le Queyras, vous serez hébergés par Anne et Yannick dans leur gîte traditionnel. Vous pourrez profiter à loisir des espaces de détente. Blottissez-vous au creux d’un canapésous les voûtes de la salle commune, ou bien délassez-vous dans le sauna (en supplément sur demande), après cette semaine de marche.
La situation centrale du gîte vous donnera également l’occasion de découvrir les petits commerces locaux tout proches : La Maison de l’Artisanat (voir paragraphe « Artisanat local et solidaire » plus loin), le Plantivore (artisan cueilleur et transformateur, confiture, liqueurs, tisanes) et la Croquette du Queyras (artisan biscuitier traditionnel). Vous pourrez ainsi repartir les mains pleines pour ramener un peu du Queyras chez vous !


LA NOURRITURE

La nourriture en randonnée est un sujet primordial, pour avoir suffisamment d'énergie pour marcher plusieurs heures durant, mais également car c'est important pour le moral ! Comme dit le dicton : "Quand l'appétit va, tout va !"...
Les dîners et petits déjeuners sont servis par vos hôtes. Les pique-niques, quant-à eux, sont soit réservés auprès des hébergements, soit préparés par votre accompagnateur, à l’aide des petits commerces locaux.
Nous avons à cœur de choisir des partenaires qui sont en accord avec nos valeurs éthiques et écoresponsables. Dans la mesure du possible, les produits employés sont frais, locaux (circuits courts privilégiés) et de saison, voire bio. Le tout, agrémenté dans une cuisine généreuse, traditionnelle et aux accents du Sud (oui, ici on cuisine à l’huile d’olive !).

Pour le midi, vous retrouverez souvent des salades composées dans de petites boîtes hermétiques réutilisables. Vous aurez également l’agréable surprise de découvrir des produits typiques de notre massif : pâté artisanal de la charcuterie d’Abriès, fromages issus de la fromagerie de Château-Queyras, croquettes et tartes du Queyras provenant de l’Alpe Gourmande à Guillestre, etc.